Conférences dansées – Conférences

 

LES  DEUX  CONFÉRENCES  DANSÉES
 

Le corps anatomique – La globalité         Tout public   1H15 

La conférence débute par une proposition chorégraphique (deux danseurs homme/femme) qui pose un questionnement sur la polysémie du corps et sur ses enjeux esthétiques. Puis, la parole ouvre l’espace des idées, pour mieux saisir la valeur du corps anatomique parmi la vaste symbolique du corps. C’est à partir de ce corps matière, physique, que la conférence se construit de façon interactive avec le public. Avec la présence du danseur et le support d’un squelette grandeur nature , l’exposé vise à structurer et à transmettre, de façon vivante et sensorielle, une connaissance du corps humain (organisée selon le principe de la globalité anatomique). Un diaporama d’un corpus de 150 représentations du corps (du IXe au XXe siècle) vient enrichir la conférence. En clôture, une improvisation en duo nous plonge dans une nouvelle vision du corps en mouvement.   Avec : Carlo Locatelli – Marina Chojnowki – Claudio Ioanna – et un squelette

 

VIDEO CONFERENCE  – cliquez sur l’image

P1060813


 

Le corps subtil – Transcorps                 Tout public  1H15’

Poursuivant le voyage sensible dans la matière du corps, entamé avec la conférence dansée Le corps anatomique, cette deuxième proposition, « Le corps subtil », propose d’élargir l’idée occidentale du corps organique par un voyage dans les conceptions corporelles des cultures différentes de la nôtre. À travers un regard historique et trans-culturel et suivant le fil du postulat de l’énergie (entité immatérielle présente sous différentes formes et dans toutes les cultures : de la Grèce ancienne aux cultures chinoise, tibétaine et indienne, jusqu’aux techniques somatiques contemporaines), le corps apparaît comme une entité complexe, à la fois organique, esthétique, sociale, universelle.Les trois propositions chorégraphiques basées sur l’improvisation et interprétées par deux danseurs (homme/ femme) donnent corps, au final, à cette vibration invisible et immatérielle du vivantAvec :  Carlo Locatelli – Marie Barbottin – Sébastien Ly

De quoi sommes-nous faits ?

Dessiner un squelette, pas si évident ! Je m’y essaie cependant, crayon en main, ainsi que tous les spectateurs présents. Une toile est posée sur celui qui, présent sur scène, aurait pu nous servir de modèle. Carlo Locatelli, sans donner de réponse, nous guide de ses indications : sur la dimension des différentes vertèbres jusqu’à l’assise du bassin, les fonctions, les dynamiques, les appuis, les accroches, les pivots… Il nous met en garde contre les idées reçues, nous rappelle que les mains descendent jusqu’aux cuisses, plus bas que leur idéalisation…. Il nous incite à penser le corps dans sa globalité, comme un système complexe dont le squelette n’est qu’un élément. Nous nous laissons aussi stimuler par ces images projetées, il y a quelques instants, de corps tels qu’envisagés à travers les siècles et les civilisations, chaque fois reconstruits par le raisonnement autant que l’observation, repensés. Nous aide le souvenir du duo anatomique proposé par deux danseurs en introduction, que nous regrettons maintenant de ne pas avoir mieux observé. Surtout, nous nous interrogeons nous-même du toucher, pour redécouvrir sous la peau, deviner, côtes, bassin, os des épaules…. Au final, mon dessin évoque plutôt un pithécanthrope de dessin animé, un robot peu avenant.Peu importe, reste l’interrogation. Comment tout cela fonctionne-t-il ? Jusqu’au mouvement, jusqu’à la danse, vers le sens et l’émotion…. Les deux danseurs reprennent une improvisation, que l’on voit maintenant bien différemment. Au-delà de la surface.

Paris le 10/09/2011     Paperblog                Guy Degeorges

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PR 2013-12-08P1040059-copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s